Heart Castle

William Hearst était un (ou plutôt "le") magna de la presse et du cinéma, et accessoirement un grand tripeur. Vers la fin de sa vie, il a fait construire un château complètement dingue sur sa "colline enchantée" (une propriété de 8km de long de la côte du Pacifique).

Un peu dubitatif, on a pris le "tour" et on est monté au château par une route serpentant la colline... On nous explique bien qu'il n'était pas aussi dingue que le film Citizen Kane le représente (même si le film était un sujet tabou à table), mais on se rend vite compte de l'immense craquage... Il a fait un tour de l'Europe en 1 ans 1/2 avec sa mère à l'age de 10 ans. Il en apparemment gardé des traces, puisqu'il s'est dit "faisons un best-of". Déjà comme attraction le long de la route, il a aménagé une réserve avec des Kangourous, des ours, des girafes, etc...

Bon je ne vais pas trop m'étendre mais c'est plus ou moins la maison la plus dingue de l'époque, avec une vue imprenable sur la mer et les collines environnantes... En plus le château était toujours blindé de monde dont le crème de la crème de l'époque (Charlie Chaplin, Clark Gable, Greta Garbo, Charles Lindbergh, Winston Churchil...). Ci-dessous la "Piscine de Neptune" (ça laisse rêveur).

Enfin un petit tour dans la maison (la "porte" au dessous), où l'on a l'impression de se retrouver dans un château médiéval... C'est complètement l'anarchie des styles, mais ça reste une grosse claque... Ah sinon je sais aussi où on disparu une partie du mobilier des châteaux français.

Enfin la piscine intérieure complètement démente elle aussi... Au final c'est "à voir absolument" comme exemple parfait d'un craquage de milliardaire comme on les aime :)

Sinon voici un lien vers la news de Raphous qui s'est donné bcp plus de mal que moi pour raconter tout ça...


Route vers LA

Un craquage de plus, mais d'un autre genre, sur la route vers LA: la mode des teintures pour chien. Ici un très beau spécimen en orange et violet, soit presque les couleurs de la mode printemps-été dans les quartiers chauds de LA...

Sinon la route est magnifique et très vallonnée...


Santa Barbara

Arrivée le soir dans cette ville immortalisée par d'innombrables séries Z passant sur TF1 à des heures "spéciales chômeurs et retraités"... Donc autant revisiter les clichés avec lesquels je suis arrivé...

  • La plage est pourrie, et même interdite à la baignade à cause de la pollution.
  • Il y a bien des bombes sexuelles qui font du jogging le long de la plage. Je remercie d'ailleurs la chirurgie esthétique pour le spectacle offert dans cette ville...
  • La ville est presque vivante la nuit. On a trouvé une petite zone piétonne assez mignonne avec pas mal de monde (enfin c'est relatif, hein, c'est pas Bourbon Street à la NO).


Arrivée à LA

Pour faire passer le temps en voiture, j'ai continué sur ma lancée de craquages photographiques... Pour ceux qui se demandent, j'ai mis mon pied sur la plage arrière et un temps de pause de 15s...

Arrivée cette ville gigantesque qu'est LA vers 10h du soir... Sans voiture, il n'est même pas envisageable de se balader, puisqu'il faut faire 15 bornes à chaque fois qu'on veut aller quelque part (je vois de quoi tu parlais romain)... On est quand même ressorti pour faire Sunset Blvd (à faire la nuit pour les néons et l'activité "chaude", le jour c'est très moche)... et surtout Mulholland Drive qui offre une vue superbe sur toute la ville... Le quartier est pas mal sympa et sur les 5 voitures qu'on a croisées, il y avait 3 Ferraris...