En route to Vegas!

En sortant de LA et de ses autoroutes obèses, on se retrouve rapidement dans un paysage montagneux... Les Rocheuses ne sont pas loin! Après quelques heures de routes et des paysages très changeants, on se retrouve dans une zone assez désertique avec des routes absolument droites... Bienvenue dans le désert Mojave!

Après la traversée de patelins de plus en plus rachitiques (suivis de panneaux du style "No gaz and food for 75 miles") on entre finalement dans le Death Valley National Park. Enfin entrer c'est un grand mot puisqu'il n'y a ni frontière claire, ni poste d'informations pour les touristes (seulement une oasis avec 2 pauvres restaurants au milieu du parc, à 40 miles de l'entrée). C'est le plus grand parc des US avec plus de 13000 km2 et aussi le plus chaud.

Grand surprise: la végétation était en fête! Il ne pleut que 4cm par an normallement... sauf que là "banco", il a plu 3 fois plus que d'habitude cette hiver et l'on s'est retrouvé dans une vallée couverte de fleurs! (pas arrivé depuis 50ans dit-on ici). Un grand coup de bol donc qui nous a fait vite oublié Yosemite !


Badwater et la mer de sel

Dans la principale vallée du parc se trouve le lac de Badwater situé à 86m sous le niveau de la mer. La vallée est recouverte d'une épaisse couche de sel, qui n'a pu se dissoudre entièrement dans ce lac profond de quelques dizaines de centimètres au plus. C'est assez drôle de marche dessus puisque la couche de sel cède assez vite pour s'enfoncer ensuite dans le sol plus boueux... on a l'impression de marcher sur un immense gâteau au chocolat nappé de sucre glace! Autour les montagnes déchiquetées offrent une palette de couleurs splendides..

Ci-dessous le "Devil's Golf Course", absolument impraticable pour tout joueur sensé :)


"Death" Valley ?

Quelques images des plaines fleuries... Les touristes "habitués" étaient fous de voir autant de fleurs et photographiaient plus le sol que les paysages... Un peu plus bas, j'ai mis une photo qui a fait marrer tous ceux qui l'ont déjà vu :)

On est reparti à la tombée de la nuit direction Vegas. Une fois là bas, la descente en voiture du "Strip" a été un gros choc, surtout en contraste de l'après midi sereine dans le désert! Pour ne pas tout mélanger (et parce qu'il faut que je bosse!), j'en parlerai dans la prochaine news...

Petit passage également par la Golden Trail, un étroit canyon de 1 miles de long complètement aride, qui débouche sur une splendide récompense :)